N°149 – Radicalisations, sciences et politique

N° 149 – Radicalisations, science et politique

Présentation du N° 149 Ce dossier invite à penser la radicalisation en dehors du paradigme sécuritaire et des études sur le terrorisme. Dans un domaine où les médias et les « experts », parfois autoproclamés, sont omniprésents, il revient aux sciences sociales de s’interroger non seulement sur l’adéquation de cette terminologie avec les phénomènes sociaux et politiques qu’elle cherche à saisir, mais aussi sur sa genèse et ses usages concrets. Prenant appui sur des études de cas au Tchad, au Niger, au Kenya et en Somalie, ce dossier interroge ainsi les présupposés et les implications de l’approche en termes de radicalisation sur l’action publique, la participation politique et la vie religieuse et sociale.

La « radicalisation » aide-t-elle à mieux penser ?

Introduction au dossier N°149, par Roland Marchal, Zekeria Ould Ahmed Salem. Le présent dossier de Politique africaine a été conçu comme une invitation à penser la radicalisation en dehors du seul paradigme sécuritaire et des études sur le terrorisme.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search