N°138 – Juristes, faiseurs d’État

Les juristes en Afrique : entre trajectoires d’État, sillons d’empire et mondialisation, par Sara Dezalay

Introduction au dossier “Juristes, faiseurs d’État”, Politique Africaine N° 138, par Sara Dezalay (Université Goethe, Francfort, Cluster of excellence « The formation of normative orders »). Bras croisés sur un costume gris et chemise bleue − incontournable cotte de l’avocat d’affaires −, Pascal Agboyibor trahit par un imperceptible sourire le triomphe qui l’a porté à la « une » du mensuel Forbes Afrique en février 2015. Cet avocat togolais de 47 ans est l’un des très rares Africains nommés au conseil d’administration de l’une des plus grandes firmes internationales de droit des affaires.

N° 138 – 2015/2, Juristes, faiseurs d’État

Le droit en Afrique évoque souvent l’image du legs colonial ou d’un vide juridique. À rebours de cette vision trompeuse, ce dossier contribue à une sociologie du droit encore tâtonnante sur le continent. Son pari est que les juristes offrent une clé d’entrée pour éclairer les transformations de l’État, mais aussi l’historicité des dynamiques de mondialisation du droit sur le continent. Les différentes contributions explorent des situations coloniales et contemporaines contrastées des anciens empires français et britannique. En mettant pleins feux sur les trajectoires des juristes qui incarnent et contribuent par leur engagement à ces transformations sur la scène locale, nationale ou globale, elles montrent que c’est bien dans ces soi-disant périphéries que se jouent les grandes révolutions juridiques, politiques et économiques actuelles.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search