Coumba Kane, “La revue « Politique africaine » fête 40 ans d’analyse « hors champ »

Il y a quarante ans, l’aventure de la revue Politique africaine débutait comme un défi : dé-exotiser le regard porté sur les sociétés africaines. Le pari relève de la gageure tant la production scientifique est alors imprégnée par l’ethnologie coloniale et les réseaux de la Françafrique.

`« Les barbouzes détenaient le monopole de la publication de l’analyse politique sur l’Afrique. L’un d’eux, proche de la cellule Foccart [la cellule africaine de l’Elysée] était aussi le communicant de Mobutu et de Kadhafi [les anciens présidents zaïrois et libyen]. Quand aux juristes, qui avaient rédigé les Constitutions des Etats indépendants, ils livraient un regard purement juridique », se souvient le politologue Jean-François Bayart.

Pour renverser la perspective,…. LIRE LA SUITE

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/06/20/la-revue-politique-africaine-fete-quarante-ans-d-analyse-hors-champ_6084881_3212.html


Citer ce billet
Sandrine Perrot (2021, 20 juin). Coumba Kane, “La revue « Politique africaine » fête 40 ans d’analyse « hors champ ». Politique africaine. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/sxy5

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search