N° 160 : Rwanda. L’État depuis le génocide

Ce dossier interroge la multiplicité des ressorts sociaux et politiques à l’œuvre dans la transformation de l’État rwandais depuis 1994. Il cherche ainsi à se libérer de l’intentionnalisme dont beaucoup d’analyses de l’appareil étatique depuis le génocide restent encore prisonnières. Si le volontarisme du Front patriotique rwandais au pouvoir est envisagé, c’est à travers la manière dont il a pu être filtré par un ensemble de contraintes. Dans cette optique, les articles proposent un éclairage empirique sur des aspects relativement peu explorés de l’État et du pouvoir rwandais, tels que l’administration locale des campagnes, la corruption dans les transports urbains, le maintien de l’ordre au quotidien dans les quartiers urbains, le fonctionnement du système pénitentiaire, les luttes de pouvoir au sein du Front patriotique rwandais et les influences historiques dont celui-ci est tributaire. Le dossier montre ainsi comment l’État est sans cesse retravaillé de l’intérieur et à ses marges, tout en invitant à se détacher d’une analyse téléologique de sa trajectoire depuis le génocide.


Pour aller plus loin…


Sommaire

Page 7 à 34

Page 35 à 61

Page 63 à 85

Page 87 à 112

Page 113 à 138

Page 139 à 157

Page 159 à 186

Conjoncture

Page 187 à 209

Lectures

Page 210 à 223


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search