N°128 : Corps habillés. Politique des métiers de l’ordre

Répressions violentes, engagements guerriers, mutineries, coups d’État : les « corps habillés » apparaissent régulièrement avec fracas dans l’actualité africaine. Avec la multiplication des programmes de « réforme du système de la sécurité » (RSS), les professionnels de l’ordre font désormais l’objet d’une grande attention sur la scène internationale. On sait pourtant peu de choses des militaires, des policiers ou des gardes forestiers qui exercent leur métier en uniforme ou en civil, dans la rue ou dans un bureau. Quels sont les savoirs, les pratiques et les conflits propres à ce champ professionnel ? En se défaisant de la perspective du « professionnalisme » qui marque les expertises de la RSS, ce dossier montre que les forces de l’ordre sont à la fois des instruments centraux de la surveillance et de la répression des populations, et de la contestation du pouvoir d’État. À partir d’études de cas au Sénégal, au Nigeria et en Sierra Leone, il invite à penser les rapports des métiers de l’ordre à l’État en étudiant ensemble leur fonctionnement ordinaire et les expressions les plus spectaculaires de l’action politique.

Le dossier 

Pages 5 à 23

Recherches

Pages 121 à 142

Conjoncture

Pages 143 à 158

Lectures

Pages 159 à 165
Pages 166 à 177

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.