N°114 : Mauritanie, la démocratie au coup par coup

Depuis l’instauration du multipartisme au début des années 1990, la Mauritanie alterne entre coups d’État et phases de démocratisation. L’ombre du pouvoir prétorien ne cesse de planer sur les gouvernements civils et les militaires ont appris à mobiliser le discours global sur la bonne gouvernance en s’érigeant, à intervalle régulier, en salvateurs d’un ordre démocratique menacé. C’est ainsi que le général Abdel Aziz s’est emparé du pouvoir en août 2008, brisant les espoirs soulevés par la fin du règne de Taya. À l’heure où se tiennent des élections présidentielles contestées, ce dossier revient sur certaines questions érigées en enjeux démocratiques majeurs de la scène publique mauritanienne, en particulier le retour des réfugiés expulsés de Mauritanie en 1989 et la lutte contre la «terreur» islamique.

Le dossier 

Pages 5 à 23
Pages 44 à 66
Pages 67 à 86
Pages 87 à 104

Conjoncture

Pages 105 à 125

Magazine

Terrain

Pages 139 à 155

Lectures

Pages 171 à 187
Pages 188 à 201

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.