Nouvelle rubrique : « Covid-19 vu d’Afrique : pensées post-coroniales » 

English version HERE

Descriptif de la rubrique

La pandémie de Covid-19 sature la réflexion. Toutes et tous, nous peinons à faire le point sur nos idées, nos sentiments et nos analyses. Quelle que soit l’ampleur que prendra l’épidémie sur le continent africain, ses conséquences se répercuteront bien au-delà de la crise sanitaire en cours. Nous proposons de multiplier les « après », pas principalement au sens d’hypothétiques prévisions sanitaires ou politiques sur les conséquences de cette crise sans précédent, mais plutôt au sens d’une certaine ouverture des imaginaires sociaux au-delà du moment de stupéfaction que nous vivons actuellement. Nous souhaitons ouvrir des possibilités critiques et constructives à partir de ce que nous pouvons observer en Afrique, un continent vaste qui constitue un « ailleurs » géographique, mais aussi théorique d’où sont susceptibles d’émerger des idées originales et riches d’enseignements bien au-delà de ses frontières. Par certains aspects (triages médicaux, saturation des hôpitaux, rationnement des tests, masques et thérapeutiques, anxiété pour soi et ses proches, démantèlement des services publics de la santé…) la catastrophe actuellement partagée à l’échelle de la planète l’est déjà depuis longtemps par une partie de l’humanité, notamment en Afrique. L’Afrique devient alors un miroir pour penser nos différents futurs possibles, ces différents « après », autrement que comme la simple succession logique à un événement.

Contribuer à la rubrique

Initiative commune de Politique africaine et de l’APAD, la rubrique « Le Covid-19 et ses après » est née d’une proposition de Fanny Chabrol (Ceped, IRD), Pierre-Marie David (Université de Montréal), Moritz Hunsmann (Iris, CNRS) et d’Oumy Thiongane (Université de Dalhousie et APAD). Cette rubrique accueille des contributions suivant une diversité de formats et favorisant la spontanéité. Nous vous invitons à nous proposer des billets d’analyse (environ 1000-2000 mots), en n’hésitant pas à citer des sources et références disponibles en ligne sous forme d’hyperliens. Nous sommes également ouverts à des réflexions plus ponctuelles qui pourraient être suscitées par exemple par la confrontation à des images ou vidéos (issues de l’actualité ou au contraire passées), à des scénarios possibles, à des objets et scènes de la vie quotidienne sur le continent à l’heure actuelle, ou à des mots ou traductions possibles ou impossibles. L’objectif est de créer un espace évolutif, fait d’échos formels et informels venus des sciences sociales. Sans chercher l’exhaustivité et loin de toute arrogance explicatrice, nous espérons que la multiplication de contributions diverses permettra de décrire, discuter et éventuellement contribuer à construire différents « sens » au cœur de l’épidémie et de ses “après” multiples.

Enfin, en France, l’épidémie de Covid-19 est d’autant plus ambiguë qu’elle met entre parenthèses un mouvement social d’ampleur contestant les politiques néolibérales de casse de services publics tels l’hôpital et la recherche scientifique, tout en faisant éclater au grand jour l’importance cruciale des services publics. Les luttes sociales autour des inévitables recompositions post-pandémie seront sans doute considérables. Les revues Politique africaine et Anthropologie & développement sont en lutte, nous encourageons de ce fait des « écritures de lutte », qui interpellent les communautés scientifique et politique.

Formats suggérés:

  • Billets d’analyse
  • Arrêt sur image/photo
  • Commentaire de séquence vidéo ou audio
  • Description, vignette
  • Entretiens-conversations

Contacts:

Vos propositions sont à envoyer à :

            fanny.chabrol@ird.fr

            moritz.hunsmann@cnrs.fr

            pierre-marie.david@umontreal.ca

            o.moirouxthiongane@gmail.com

Elles seront examinées dans un délai de 5 jours et publiées après éventuelle mise en forme par l’équipe du carnet.


Fanny Chabrol, Pierre-Marie David, Moritz Hunsmann et Oumy Thiongane

Fanny Chabrol (Ceped, IRD), Pierre-Marie David (Université de Montréal), Moritz Hunsmann (Iris, CNRS) et Oumy Thiongane (Université de Dalhousie et APAD)

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 29 avril 2020

    […] Africaine et l'APAD vous proposent un espace de réflexion et de débats sur le Covid-19 vu d'Afrique. Hébergé sur le carnet Hypothèses de la revue Politique Africaine. En voici la présentation. A […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search