N°112 : Enjeux de l’autochtonie

Depuis la fin des années 1990, en employant la catégorie de « l’autochtonie », la recherche sur les politiques de l’ethnicité, de l’appartenance et de la citoyenneté en Afrique a mis en évidence certaines homologies observables dans les tensions et les conflits qui ont touché plusieurs pays africains au cours des processus de libéralisation économique et de « démocratisation ». Le présent dossier porte en particulier sur les liens entre les instances de l’autochtonie et les formes de naturalisation et de dépolitisation qui opèrent dans des contextes divers de gouvernementalité libérale, voire dans un « gouvernement de la vie » qui articule de différentes façons, mais toujours selon une syntaxe biopolitique, des « populations » et des « appartenances » avec des « territoires » et des « ressources ». L’autochtonie peut alors être appréhendée en tant que moyen d’appropriation de la modernité, ou encore comme un instrument de re-politisation utilisé par les sociétés politiques locales dans leurs régimes d’historicité spécifiques.

Le dossier 

Pages 5 à 17
Pages 18 à 35
Pages 36 à 51

Conjoncture

Pages 87 à 98

Pistes de recherche

Pages 119 à 139
Pages 140 à 159
 

Magazine

Pages 161 à 181
 

Lectures

Pages 183 à 199
Pages 200 à 210

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.