N°110 : L’Angola dans la paix. Autoritarisme et reconversions

En avril 2002, après 27 années de guerre civile, l’Angola est officiellement « entré en paix » suite à la défaite militaire du principal mouvement rebelle, l’Unita, et à la mort de son leader historique Jonas Savimbi. En septembre 2008, des élections législatives, les premières depuis 1992 et les deuxièmes que le pays ait jamais connues, sont censées consacrer la « normalisation » du pays et sa transition démocratique. Alors que les tentatives précédentes de sortie de conflit s’étaient soldées par de retentissants échecs, la paix semble cette fois bien installée. Pourtant, la transition « à l’angolaise » n’est pas sans ambiguïtés, limites ni contradictions. Ce dossier en analyse les principaux ressorts, et montre comment le MPLA, au faîte de sa puissance politique et économique grâce à sa victoire militaire et à un boom économique sans précédent soutenu par les ressources pétrolières du pays, a fait main basse sur une transition qui a tout de la « reconversion autoritaire ».

Le dossier

Pages 5 à 20
Pages 65 à 83
Pages 84 à 101
 

Pistes de recherche

Pages 123 à 152

Magazine

Terrain

Pages 153 à 169

Lectures

Pages 171 à 189
Pages 190 à 194
Pages 195 à 206

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.