N°108 : L’Égypte sous pression ? Des mobilisations au verrouillage politique

L’Égypte a été ces dernières années au coeur de l’actualité internationale : du « printemps égyptien » de 2005, qui a vu se tenir le premier scrutin présidentiel concurrentiel de l’histoire égyptienne, beaucoup attendaient le « passage à la démocratie » du plus important pays d’une région qui semble condamnée à l’autoritarisme. Mais le passage n’a pas eu lieu et l’Égypte confirme les analyses des changements politiques en Afrique subsaharienne : pressions extérieures et conjonctures internationales ne sont efficaces que si elles sont articulées aux dynamiques et temporalités politiques internes des pays et à leurs acteurs. Ce dossier revient sur les principaux acteurs des mobilisations collectives (Kifâya, les juges, les Frères musulmans) et tente de comprendre la domination persistante de l’État bureaucratique et sécuritaire, malgré la mise en cause de plus en plus forte portée par des élites médiatrices entre le «haut » et le « bas », le « dedans » et le « dehors » d’un espace public en pleine mutation.

Dossier 

Pages 5 à 24
Pages 67 à 85
Pages 86 à 105

Conjoncture

Pages 127 à 144

Magazine

Pages 155 à 172
Pages 173 à 190
 

Lectures

Pages 191 à 208
Pages 209 à 217

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.