N°107 : Politiques du corps

Dans ce numéro, Politique africaine invite à explorer, à la croisée foucaldienne de la contrainte du pouvoir sur les corps et de la construction de soi, le biopouvoir, celui exercé par des instances habilitées, mais aussi celui, plus insidieux, séducteur et exclusif, de l’ostentation et de la consommation. La construction de soi prend parfois allure de ruse, et les sujets fraient leur chemin entre les marques subies et leur libre usage. Le corps, en effet, est, pour reprendre Jean-François Bayart et Jean-Pierre Warnier, « matière à politique », lieu de l’organisation d’une violence contrôlée, détournée, censurée, autocensurée aussi, dans un souci d’ajustement et d’appartenance ancrée dans l’incorporation de convenances.

Dossier

Pages 5 à 8
Pages 9 à 22
Pages 23 à 41

Conjoncture

Pages 125 à 145

Magazine

Pages 147 à 166
Pages 167 à 187

Lectures

Pages 189 à 203
Pages 204 à 214

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.