N°93 : Globalisation et illicite en Afrique

La généralisation des phénomènes de l’illicite et du délictueux s’affirme comme une mutation majeure qui s’explique, dans une large mesure, par la multiplication des opportunités qu’ont entraînée la libéralisation financière et la mondialisation de l’économie. L’importance de l’ « argent sale », par exemple, dans les transactions planétaires n’a pu croître que grâce au brouillage de frontières entre économie légale et économie criminelle.

Le dossier

Pages 7 à 20
Pages 21 à 41
Pages 42 à 62
Pages 93 à 104

Conjoncture

Pages 105 à 124
 

Magazine

Terrain

Pages 125 à 142

Débat

Pages 143 à 155

Lectures

Pages 157 à 175
Pages 176 à 188

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.