N°88 : Libéria, Sierra Leone, Guinée : la régionalisation de la guerre

L’apparition d’un mouvement insurgé de l’Ouest dans la crise ivoirienne à l’automne 2002, où la forte présence de combattants libériens fait peu de doute, n’est peut-être pas l’ultime développement d’une série de conflits civils qui, depuis plus de dix ans, ont déchiré le Liberia, la Sierra Leone et, de façon plus épisodique, certaines zones de la Guinée. En contrepoint à une analyse centrée sur l’avidité des rebelles et la quête des diamants, ou à une vision de l’intervention internationale salvatrice, l’étude de ces conflits met en lumière d’autres facettes qui peuvent servir à une meilleure compréhension des conditions de la paix et à une normalisation moins fragile que celle dont bénéficie aujourd’hui la Sierra Leone. Il importe en effet de saisir ces guerres dans leur dimension régionale comme un système de conflits civils propre, mettant en jeu des positions internationales ambivalentes mais aussi et surtout une crise de la jeunesse aux formes spécifiques.

Le dossier

Pages 5 à 12
 

Conjoncture

Pages 103 à 119

Pistes de recherche

Pages 131 à 150
 

Magazine

Pages 153 à 167

Lectures

Pages 175 à 181

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.