N°85 : Réfugiés, exodes et politique

L’Afrique a le triste privilège de compter entre un quart et un tiers des réfugiés officiellement recensés chaque année dans le monde. Les flux migratoires qu’ont entraînés les conflits armés et les famines qui leur étaient liées, en particulier, ont provoqué des déplacements massifs de population. Les conséquences de tels exodes vont bien au-delà des crises humanitaires. Le regroupement des déplacés dans des camps, notamment, a contribué à susciter de nouvelles cultures civiques en prise sur le temps mondial, tandis que les diasporas de réfugiés en Occident participaient activement à la reconfiguration politique de leur pays d’origine. Contrairement aux idées reçues, les réfugiés ne sont pas que des récipiendaires passifs de l’aide internationale. Ce dossier montre qu’ils sont aussi des acteurs politiques qui mettent en œuvre des stratégies de fuite porteuses de profondes transformations sociales.

Le dossier

Pages 5 à 15
Pages 29 à 44
Pages 45 à 55
Pages 64 à 74
Pages 75 à 92

Conjoncture

Pages 93 à 107
Pages 110 à 122

Magazine

Terrain

Pages 123 à 132
Pages 133 à 150

Documents

Page 151

Lectures

Pages 155 à 170
Pages 171 à 178
 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.