N°54 : Dévaluation

2      Question à l’actualité : Rwanda : le responsabilité de la France
Jean-Pierre Chrétien
Lire en ligne

7      Avant-propos : Les Africains et la dévaluation
Comi M. Toulabor
Lire en ligne

11     Perspective historique
Bruno Coquet, Jean-Marc Daniel
Lire en ligne

19     Des objectifs évolutifs
Jean Coussy
Lire en ligne

32     L’après-dévaluation : hypothèses et hypothèques
Bernard Conte
Lire en ligne

47     Sur l’inconvertibilité du F. CFA au Cameroun
Javier Herrera
Lire en ligne

66     Contradictions de l’intégration régionale en Afrique centrale
Béatrice Hibou
Lire en ligne

74     Les planteurs camerounais ont-ils été réévalués ?
Georges Courade, Véronique Alary
Lire en ligne

88     Les agro-exportateurs face à la dévaluation
Bruno Losch
Lire en ligne

104   Un ajustement improbable …
Eric Mbok
Lire en ligne

111   Difficile accouchement d’une liberté
François-Xavier Verschave
Lire en ligne

117   Paroles de « dévalués »
Paule Dupraz
Lire en ligne

             

Pistes

127   Les premières élections générales en Afrique du Sud
Alfred Bosch
Lire en ligne

             

Magazine

145   Burundi : les fruits vénéneux du coup d’Etat
Michel Elias
Lire en ligne

150   Zambie : une démocratie lacunaire ?
Jérôme Lafargue
Lire en ligne

156   Les problèmes de la presse indépendante au Niger
Seidick Mamadou Abba
Lire en ligne

160   La presse libre au Togo : à quand la mutation ?
Victor K. Toulassi, Alem A. Kangni
Lire en ligne

163   Patasse supprime les impôts : un rêve d’Ange-Heureux
Alain Leroy, Abel Mazido
Lire en ligne

             

Chronique scientifique

167   La Bibliothèque Nationale de France et l’Afrique
Alain Ricard
Lire en ligne

169   Discussions sur l’Angola à Cambridge
Jean-Emmanuel Pondi
Lire en ligne

170   Informations
Lire en ligne

             

La revue des livres

175       Notes de lecture
Collectif
Lire en ligne

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.