Roland Marchal et polaf

Roland Marchal a été rédacteur en chef de notre revue Politique africaine de 2002 à 2005. Il en est aussi l’un des coordinateurs et des auteurs les plus féconds. Il a publié dans nos pages des articles qui ont fait date dans la littérature africaniste et marqué des tournants dans les sciences sociales. Bourreau de travail, il a nourri notre revue de son expérience à la fois fine et approfondie des terrains somaliens d’abord, mais aussi tchadiens, soudanais, centrafricains et plus récemment maliens.

Roland semble toujours avoir un temps d’avance. Prenant à contrepied les théories dépolitisées sur les guerres civiles ou celles, il a imposé dans nos pages une analyse fondée sur l’expérience vécue de la guerre et la sociologie des groupes armés et pointé de manière avant-gardiste les phénomènes de régionalisation des conflits (Tchad.Darfour : vers un système de conflits, ou encore Libéria, Sierra Léone et Guinée : une guerre sans frontières écrit avec Comfort Ero et Marianne Ferme). Il a relu de manière critique les interventionnismes en matière de reconstruction de l’État à partir de son terrain somalien notamment. Défendant une recherche engagée dans la cité, Roland a observé parfois avec sarcasme et ironie les politiques interventionnistes des pays occidentaux en Afrique (notamment au Tchad, au Mali, au Soudan et en Somalie) comme dans le dossier Pax africana ? : Le nouvel interventionnisme libéral, codirigé avec Richard Banégas.

Roland Marchal met en lumière les angles morts de la recherche. Ailleurs, il s’intéresse avant les autres aux rapports Asie-Afrique, ou plus récemment entre la Russie et l’Afrique. Pour Politique africaine, il s’amuse à explorer des objets inattendus en dirigeant par exemple avec la regrettée Christine Messiant un numéro sur les Premières Dames. Dernièrement, le dossier qu’il a dirigé, avec Zekeria Ould Ahmed Salem, sur les notions de «radicalisation» et de «radicalités»  a apporté une voie originale et dissonante dans le débat public en montrant que le concept de «radicalisation» empêche de penser le phénomène que l’on prétend analyser.

En tant que rédacteur en chef, il a fait des choix audacieux et s’est fait connaître pour son exigence académique et ses prises de positions fortes. Roland Marchal est aussi un chercheur soucieux de la transmission à la jeune génération et du passage de témoin. Il a notamment fait entrer dans le comité de rédaction nombre de jeunes chercheurs et a motivé et accompagné assidument de jeunes auteurs pour les faire publier dans Politique africaine. Aujourd’hui son analyse sur les récents événements au Soudan ou en Centrafrique notamment nous manque. Nous attendons avec impatience et détermination sa prochaine contribution à la revue !

S.P.

Les portraits académiques de Roland par-delà Politique africaine, et de Fariba sont disponibles sur le site du Fasopo.

Sélection de quelques-uns des articles polafiens de Roland Marchal :

La « radicalisation » aide-t-elle à mieux penser ?
Roland Marchal, Zekeria Ould Ahmed Salem
Dans Radicalisations, science et politique, n° 149, 2018 / 1
Accéder à cet article

Une lecture de la radicalisation djihadiste en Somalie
Dans Radicalisations, science et politique, n° 149, 2018 / 1
Accéder à cet article

Premières leçons d’une « drôle » de transition en République centrafricaine
Dans Faire l’école, n° 139, 2015 / 3 Accéder à cet article

Le Tchad entre deux guerres ? Remarques sur un présumé complot
Dans Crises et chuchotements au Sahel, n° 130, 2013 / 2
Accéder à cet article

Interventions et interventionnisme en Afrique
Roland Marchal, Richard Banégas Dans Pax africana ? Le nouvel interventionnisme libéral, n° 98, 2005 / 2 Accéder à cet article

Le conflit au Darfour, point aveugle des négociations Nord-Sud au Soudan
Dans Premières dames en Afrique, n° 95, 2004 / 3
Accéder à cet article

Justice internationale et réconciliation nationale
Dans Justice et réconciliation, ambiguïtés et impensés, n°92, 2003 /4 Accéder à cet article

Liberia, Sierra Leone et Guinée : une guerre sans frontières ?
Roland Marchal, Comfort Ero, Mariane Ferme, et al. Dans Libéria, Sierra Leone, Guinée : la régionalisation de la guerre, n° 88, 2002/4
Accéder à cet article

Le Soudan au cœur du conflit érythréo-éthiopien
Dans Espaces publics municipaux, n° 74, 1999 / 2
Accéder à cet article

Des contresens possibles de la globalisation
Dans L’État en voie de privatisation, n° 73, 1999 /1
Accéder à cet article


Vous aimerez aussi...