N° 149 – Radicalisations, science et politique

Présentation du N° 149

Ce dossier invite à penser la radicalisation en dehors du paradigme sécuritaire et des études sur le terrorisme. Dans un domaine où les médias et les « experts », parfois autoproclamés, sont omniprésents, il revient aux sciences sociales de s’interroger non seulement sur l’adéquation de cette terminologie avec les phénomènes sociaux et politiques qu’elle cherche à saisir, mais aussi sur sa genèse et ses usages concrets. Prenant appui sur des études de cas au Tchad, au Niger, au Kenya et en Somalie, ce dossier interroge ainsi les présupposés et les implications de l’approche en termes de radicalisation sur l’action publique, la participation politique et la vie religieuse et sociale. Comment la radicalisation religieuse, réelle ou perçue, touche-t-elle la vie politique, les rapports sociaux, et les modes de gouvernance dans le contexte de la « guerre mondiale contre le terrorisme » et des projets de dé-radicalisation ? Comment peut-on échapper à la « surinterprétation religieuse » des phénomènes politiques sans négliger la justification religieuse des violences ?

Sommaire

Page 5 à 20, « La « radicalisation » aide-t-elle à mieux penser ? » par Roland Marchal, Zekeria Ould Ahmed Salem.
Lire l’intégralité sur CAIRN gratuitement

Page 21 à 42, « La cité cultuelle tchadienne au miroir de la lutte anti-terroriste ou les enjeux de pouvoir d’une labellisation religieuse subversive« , par
Clémentine Racine, Mustapha Ali Mahamat.
Lire le résumé sur CAIRN


Page 43 à 65, « Les trajectoires du salafisme politique au Sahel. Le cas du Niger« , par Rahmane Idrissa. 
Lire le résumé sur CAIRN


Page 67 à 88, « Tous les « terroristes » sont de Majengo, à Nairobi : spatialités contestées du « terrorisme » dans les discours anti-radicalisation au Kenya« , par Halkano Abdi Wario, Traduction par Hélène Baillot, Raphaël Botiveau.
Lire le résumé sur CAIRN

Page 89 à 111, « Une lecture de la radicalisation djihadiste en Somalie« , par
Roland Marchal. 
Lire le résumé sur CAIRN

Recherches

Page 113 à 134, « Musiciens rebelles ou musiciens pour la paix ? Orchestrer le Mali à travers les performances musicales du conflit« , par Marta Amico. 
Lire le résumé sur CAIRN


Page 135 à 157, « « N’oubliez jamais que vous parlez à un avocat ». État, justice et économie de l’intermédiation judiciaire à Cotonou« , par
Sophie Andreetta. 
Lire le résumé sur CAIRN

Lectures

Page 159 à 174, Revue des livres.
Lire l’intégralité sur CAIRN gratuitement












Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.