Le Monde Afrique, entretien avec Jean-Nicolas Bach, coordinateur du dossier « L’Éthiopie après Meles Zenawi »

Éthiopie : « Privilégier la stabilité économique à l’ouverture politique a créé une situation explosive »
Un miracle économique. Un « lion africain ». Jusqu’à récemment, l’Éthiopie était citée en exemple par de nombreux économistes du continent. Avec une croissance officielle à deux chiffres sur la dernière décennie et une stabilité encensée par Barack Obama lors de son séjour africain en août 2015, le discours sur la renaissance d’un pays assimilé à la famine des années 1980 était porteur d’espoir. Mais la sécheresse et la succession de manifestations, violemment réprimées, depuis près d’un an viennent noircir le tableau. Le chercheur Jean-Nicolas Bach, spécialiste du pays et coordinateur du dossier de la revue Politique africaine consacré à « L’Éthiopie après Meles Zenawi » [l’ancien premier ministre décédé en août 2012] revient sur ce modèle éthiopien : est-il à bout de souffle ?

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search